dimanche 3 octobre 2010

Vanité

© Fabrice Holowecki
Le challenge était intéressant : chaque exposant des portes ouvertes chez Babeth* devait réaliser une vanité dans son style.
La vanité est, à l'origine, un tableau allégorique destiné à nous rappeler le côté fugace de la vie ; c'est la raison pour laquelle on y représente toujours un crâne humain (ce que tu vas devenir), parfois un miroir (ce que tu es ; la beauté), un sablier (le temps qui passe), des fruits ou des fleurs (fragilité ; les plaisirs), des livres (le savoir)...
Pour ma part, il était trop tentant d'utiliser un livre de cuisine pour le savoir (ouvert à la page de préparation du cochon de lait), ansi qu'une vieille recette de gâteau.
Mais ça, seuls les visiteurs observateurs le verront, le jour de l'exposition.
Merci beaucoup à Olivier pour le prêt de sa "tête de mort".
* Voir note du mercredi 22 septembre.
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

2 commentaires:

Laurent Duval a dit…

Une hure de porc avec du persil dans les oreilles, ça aurait de la gueule pour une vanité.

Fabrice Holowecki a dit…

Décidément, il faut que je me mette aux abats...